Collège de Lisieux à Paris

 

Collège de Lisieux à Paris

Panthéon, mairie du 5
ème arrondissement, École de droit et rue Cujas à droite. 2021.
Le collège de Lisieux, ou
de Torcy, est développé par les frères d'Estouteville-Torcy, principalement
Guillaume, évêque de Lisieux, et Estout, abbé de Fécamp.

 

Le collège de Lisieux, ou de Torcy, de l'Université de Paris, a été fondé par un de ses prédécesseurs, Guy d'Harcourt, en 1336, lequel a donné des fonds suffisants pour entretenir 24 écoliers pauvres, qui habitent une maison louée, rue des Prêtres-Saint-Séverin. L'abbé Estout s'exécute : les dons de l'évêque et de ses frères réunis à la dotation initiale permettent à partir de 1422 de financer 36 écoliers, soit 12 théologiens et 24 artiens1103, installés dans les maisons de Guillaume, rue Saint-Étienne-des-Grès (rue Cujas), sur la colline Sainte-Geneviève. La place du Panthéon occupe aujourd'hui une partie de l'emplacement1104.

(T. 2 à paraître)


1103. Henri SAUVAL, Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris, t. 2, Paris, 1724, p. 376.
1104. ‘Les plans de Soufflot exigeant le déplacement du collège de Lisieux, un arrêt de 1762 ordonna qu’il serait réuni à celui de Louis-le-Grand ; mais on revint bientôt sur cette décision. Ce fut le collège de Beauvais qui eut à subir l’annexion, et qui dut céder ses bâtiments au collège de Lisieux. L’ancienne fondation des d’Estouteville occupait l’emplacement circonscrit aujourd’hui par l’École de droit, la mairie du V
ème arrondissement et le péristyle du Panthéon.’ Antoine LE ROUX de LINCY, Lazare TISSERAND, Paris et ses historiens aux XIVème et XVème siècles, Paris, 1867, p. 173.