Bataille de l'Étendard (1138)

 

Bataille de l'Étendard

Robert III d'E.-Cottingham est un des capitaines de l'armée du Yorkshire
favorable
à Étienne de Blois. Aquarelle de John Gilbert (1874). Galerie Oldham. ArtUK.

 

Après la mort d’Henri Ier Beauclerc en 1135, le roi d'Écosse David Ier, oncle et soutien de sa fille l’impératrice Mathilde, attaque le nord de l’Angleterre. L'archevêque d'York Thurstan exhorte les barons à lever au nom de Dieu une armée, rassemblée derrière l'étendard des églises de l’archidiocèse d'York réunies. Le 22 août 1138, dans la lande de Cowton1002, les partisans d’Étienne de Blois, commandés par Guillaume d’Aumale, Robert parmi leurs chefs1003, affrontent l'armée écossaise. Adoptant un dispositif défensif, les chevaliers du Yorkshire combattent à pieds aux côtés des archers. L’assaut des Pictes, Scots et chevaliers alliés est brisé par l'alignement des épées et les volées de flèches... L’armée d’Écosse est mise en pièces. C’en est fini pour un temps des incursions en Northumbrie.

(T. 1, p. 232-233)


1002. 4 km à l'est de Northallerton, Yorkshire du Nord, d. Hambleton.
1003. Chronique de Richard d’Hexham, Corpus Christi College de Cambridge, ms 139, f° 41v. Parker.stanford.edu, qj220gv8417. ‘Robertus Destutauilla’.